Regards croisés : le phare et le récif sous l’assaut de la vague

*

les cygnes sauvages d'Andersen - illustration de Anna & Elena Balbusso

les cygnes sauvages d’Andersen – illustration de Anna & Elena Balbusso

Lighthouse 1759- fait$

phare d’Eddystone (Grande-Bretagne) sous l’assaut des vagues – Lafage

phare du Four en Bretagne à partir d'une photo de Jean

Phare du Four en Bretagne (à partir d’une photo de Jean Guichard)

La première illustration réalisée par Lafage représente le phare d’Eddystone en Grande-Bretagne qui se dresse sur les redoutables Eddystone Roks au large de Plymouth dans la Manche. L’actuel phare est le quatrième construit sur le site :

  • Le premier, en pierre, commencé en 1696 et terminé en 1698. Son constructeur, Henry Winstanley fut fait prisonnier pendant la construction par un corsaire français mais libéré par Louis XIV qui aurait prononcé à cette occasion les paroles célèbres suivantes : « La France est en guerre contre l’Angleterre, non contre l’humanité ! ». Il aurait mieux valu que Winstanley resta prisonnier en France car malheureusement pour lui, il périt avec tout le personnel de son phare dans l’effondrement de celui-ci au cours d’une tempête en 1703.
  • Le second dénommé phare de Rudyard fut bâti par le capitaine Lovett qui avaita cuis auprès du Parlement le droit de taxer les navires de passage, la construction, en bois, fut confiée à John Rudyard. Achevé en 1709, il brûla en 1755.
  • Le troisième fut conçu par l’ingénieur John Smeaton, pionnier de l’usage de la chaux hydraulique qui sous l’action de l’eau se transforme en une sorte de béton. Smeaton donna à son ouvrage pour des questions de stabilité la forme d’un tronc de chêne choisit de le construire en 1756 avec des pierres de granite reliées par des queues d’arondes et des chevilles de marbre. Malheureusement le phare dut être démonté en 1877, après que l’on se fut aperçu que l’assise rocheuse qui le supportait se délitait. Il fut rebâtit à titre de mémorial à Plymouth Hoe, sur les hauteurs de Plymouth.
  • l’actuel phare d’Eddystone fut bâti en 1882 en pierres de taille de gneiss sous la direction de l’ingénieur James Douglas.

Anciens phares d'Eddystone- 1698 ET 1699anciens phares  d’Eddystone, 1698 et 1699

phare d'Eddystone dit de Winstanley - gravure de H. Roberts, 1761 phare d'Eddystone dit de Rudyard - gravure de Isaac Salimaker

phares d’Eddystone dits de Winstanley en 1698 et de Rudyard en 1709.

phare d'Eddystone dit de Smeaton, gravure de 1759 Phare actuel d'Eddystone

phares d’Eddystone dit de Smeaton de 1756 à 1877 et phare actuel

________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s