Illustres illustrateurs : Walter Schnackenberg (1880-1961), période I d’entre-deux guerres

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Walter Schnackenberg, portrait

°°°

Né à Bad Lauterburg en 1880, Walter Schnackenberg a trouvé sa vocation de dessinateur et de peintre alors qu’il était encore très jeune. A 19 ans, il se rend à Munich pour prendre des cours de peinture à l’école de Heinrich Knirr avant d’étudier à la célèbre Académie Franz Von Stuck. Le dessin était son point fort et il excellait dans la caricature.  Il a dessiné pour les magazines célèbres tels que « Jugend » et « Simplizissimus ». Ses thèmes favoris étaient le théâtre et la muse comique. 
Voyageant beaucoup, Walter Schnackenberg s’est souvent rendu à Paris, où il s’intérressait tout particulièrement aux travaux de Henri de Toulouse-Lautrec. 

On distingue deux périodes dans l’œuvre de Schnackenberg. Avant la seconde guerre mondiale, ses travaux sont d’un graphisme brillant au style sinueux et décoratif. Une grande part de son œuvre est alors consacrée à l’art de l’affiche et à la conception de costumes et de décor de théâtre.Affiches, costumes et décors de théâtre. Il dessine également pour les magazines célèbres tels que « Jugend » et « Simplizissimus » où il rencontrera certainement George Grosz et Alfred Kubin, sans que leur forte personnalité sombre et sarcastique ne le détournent alors de ses dispositions à la frivolité. 

Après la guerre, Schnackenberg a 65 ans. La Belle Époque est loin et le souvenir de la guerre et de ses horreurs encore trop présent. Les dessins à l’encre et à l’aquarelle de Schnackenberg ne traduisent plus la joie de vivre et la frivolité : elles montrent de manière surréaliste des créatures molles et déformées, vaguement humaines, qui se meuvent dans des décors instables. On y reconnait l’influence fantastique et  macabre d’Alfred Kubin. 
°°°
–––– Œuvres de la première époque : le Toulouse-Lautrec  allemand –––––––––––––––––––
.
Walter Schnackenberg, Fasching – 1912, revue SimplicissimusFasching – 1912, revue Simplicissimus
.
Walter Schnackenberg, Faschingskavaliere – 1912, revue Simplicissimus
Faschingskavaliere – 1912, revue Simplicissimus
.
Walter Schnackenberg, miverstndnis – 1912, revue Simplicissimus
Miverstndnis – 1912, revue Simplicissimus
.
Walter Schnackenberg, Zeichnung zum Gedicht -Ballade – 1912, revue Simplicissimus
Zeichnung zum Gedicht -Ballade – 1912, revue Simplicissimus
.
Walter Schnackenberg,  Ballett und Pantomime - 1920
Walter Schnackenberg,  Ballett und Pantomime – 1920
.
Walter Schnackenbergs, Ballett und Pantomime - 1920
.
Walter Schnackenbergs, Ballett und Pantomime - 1920
°°°
Pour visualiser la période II d’après-guerre, c’est ICI.
°°°
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s