la peinture illuminée d’Arkhip Ivanovitch Kuindzhi, artiste grec, russe et ukrainien…

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Viktor Vasnetsov. Portrait of artist Arkhip Kuindzhi. 1869

Arkhip Ivanovich Kuindzhi (1842-1910) par Viktor Vasnetsov (1869)

    Arkhip Ivanovich Kouïndji (en ukrainien Архип Іванович Куїнджі, en russe : Архип Иванович Куинджи, né le 27 janvier 1841 (?) à Marioupol (Ukraine) et mort le 24 juillet 1910 à Saint-Pétersbourg (Empire russe) est un peintre paysagiste ukrainien-russe d’origine grecque-pontine (grecs originaires des rives de la Mer Noire). Il naît dans une famille pauvre, son père était un modeste cordonnier mais il apprend néanmoins à écrire et à lire (en grec) dans son enfance tout en travaillant à la ferme. Il aime dessiner dès sa tendre enfance. Son premier emploi consistera à retoucher les photographies chez un photographe de Taganrog avant d’émigrer à Odessa et à Saint-Pétersbourg. L’un de ses tableaux, Le logis de Tatars de Crimée, est accepté en 1868 à une exposition de l’Académie, où il est admis comme étudiant libre. Ivan Kramskoï devint alors chef de file d’un groupe de quatorze peintres tous sortis de l’Académie des Beaux-Arts qui voulaient choisir librement les thèmes de leurs toiles au concours de la Grande médaille d’or académique, sans avoir a se soumettre au dictat des censeurs de l’Académie. Après le refus de l’administration de l’Académie de satisfaire à ces exigences, le groupe quitte l’Académie et Kramskoï devient président de l’Atelier des artistes pétersbourgeois pour devenir en 1870 l’un des chefs et théoriciens de l’Association des expositions ambulantes («Peredvijniki»). Il deviendra officiellement peintre en 1872 suite au succès de son tableau La débâcle automnale et recevra une médaille de bronze à l’exposition universelle de Londres, en 1874. Deux de ses tableaux montrés en 1878, Forêt et Un soir en Petite Russie, susciteront de vives controverses. Le succès vient à lui à partir des années 1880 malgré sa désertion des expositions. Il devient professeur de l’Académie impériale des beaux-arts de Saint-Pétersbourg de 1894 à 1897 et reçoit des prix importants et des sommes d’argent importantes. Il meurt à Saint-Pétersbourg, en 1910.

l'Académie des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg

l’Académie des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg

Arkhip Ivanovich Kuindzhi - La boue de l'automne, 1872

Arkhip Ivanovich Kuindzhi – La boue de l’automne, 1872

Arkhip Kuindzhi - le Christ dans le désert, 1872

Arkhip Kuindzhi – le Christ dans le désert, 1872

Ivan Kramskoi - l'inconnue, 1883

Ivan Kramskoi – l’inconnue, 1883

    Dans ses premières peintures de paysage, Arkhip Kuindzhi a souvent cherché à capter les humeurs saisonnières, comme dans la boue d’automne (1872 St-Pétersbourg, Rus Mus..). Une orientation plus humaine, cependant, est notable après 1874, quand il a rejoint la société d’expositions itinérantes les Peredvijniki : les maisons de village dominent le cadre paysager dans Soirée en Ukraine (1878 St-Pétersbourg, Rus Mus..). Mais la caractéristique principale de sa peinture réside dans l’éclairage et dans les effets saisissants qu’il a obtenu en utilisant des couleurs vives, des contrastes de clair-obscur et des dessins simples mais intelligemment conçus. Peintures spectaculaires, tels que le Birch Grove (1879. Moscou, Tret’yakov Gal). Grâce à des années d’expérimentation, Kouïndji a développé une technique très originale, qu’il appliquera au thème presque mystique des montagnes couvertes de neige et éclairées par un clair de lune (par exemple Elbnis: Clair de lune, de 1890 à 1895; Moscou, Tret «yakov Gal.). Malheureusement, en raison de la mauvaise qualité des peintures qu’il a utilisé, nombre de ses toiles se sont obscurcies. Son influence a conduit à l’émergence d’une école de peintres paysagistes qui travaillent d’une manière similaire lyrique, qui comprenait d’anciens élèves tels que Arkady Rylov et Nicholas Roerich. Dans son tableau le plus célèbre, Le Christ dans le désert, Kramskoï tente de marier l’expérience de l’époque avec une nouvelle approche philosophique. Dans la plaine qui s’étend à perte de vue, le héros du tableau est plongé dans une réflexion douloureuse, les doigts entrecroisés. La réduction de la palette au gris perle, le refus de la couleur comme moyen d’influence émotionnelle, mettent en relief la dimension idéologique de l’œuvre. Où aller ? Que faire ? Le héros du tableau n’a pas encore décidé où est la vérité et son devoir moral. Il ne sait pas s’il doit servir le mensonge au profit de la richesse et de sa propre tranquillité ou s’il doit se sacrifier et choisir la souffrance au nom de la justice et du bien universel. En représentant le moment critique du choix, Kramskoï veut souligner que  l’homme a la liberté de décider lui-même de son sort. Le chef-d’œuvre de Kramskoï L’Inconnue est remarquable par la perfection de l’exécution. Ce n’est pas le portrait d’une femme dont le nom est perdu ou caché par l’artiste, mais une image féminine généralisée. On admire la peinture du visage de l’inconnue, de ses yeux aux lourds cils, de sa jaquette en velours, bordée de fourrure qui se découpe nettement sur le fond brumeux d’un paysage d’hiver de Saint Pétersbourg. Toute sa vie, Kramskoï a défendu et affirmé un art d’avant-garde d’esprit national et réaliste. Il a toujours lutté contre le mensonge dans l’art, contre l’art séparé de la vie et des intérêts du peuple.

°°°

Arkhip Kuindzhi - Reflets de soleil sur givre, entre 1876 et 1890

Arkhip Kuindzhi – Reflets de soleil sur givre, entre 1876 et 1890

Arkhip Kuindzhi - Bois de bouleaux, 1879

Arkhip Kuindzhi – Bois de bouleaux, 1879

Arkhip Kuindzhi - le bosquet de bouleaux, 1901

Arkhip Kuindzhi – Bosquet de bouleaux, 1901

Arkhip Kuindzhi - le bosquet de bouleaux illuminé par le soleil, 1895

Arkhip Kuindzhi – le bosquet de bouleaux illuminé par le soleil, 1895

Arkhip Kuindzhi - Après la pluie

Arkhip Kuindzhi – Après la pluie

Arkhip Kuindzhi - Coucher de soleil dans la steppe, 1900

Arkhip Kuindzhi – Coucher de soleil dans la steppe, 1900

Arkhip Kuindzhi - Surf and Clouds, 1882

Arkhip Kuindzhi – Surf and Clouds, 1882

Arkhip Kuindzhi - lever de soleil en forêt, vers 1890

Arkhip Kuindzhi – lever de soleil en forêt, vers 1890

Arkhip Kuindzhi

Arkhip Kuindzhi – coucher de soleil en forêt

Arkhip Kuindzhi - Coucher de soleil en mer, vers 1890

Arkhip Kuindzhi – Coucher de soleil en mer, vers 1890

Arkhip Kuindzhi - Lever du soleil, vers 1895

Arkhip Kuindzhi – Lever du soleil, vers 1895

Arkhip Kuindzhi - cime enneigée dans le Caucase, vers 1895

Arkhip Kuindzhi – cime enneigée dans le Caucase, vers 1895

Arkhip Kuindzhi - Montagnes, vers 1895

Arkhip Kuindzhi – Montagnes, vers 1895

Arkhip Kuindzhi - Sommet enneigé, vers 1895

Arkhip Kuindzhi – Sommet enneigé, vers 1895

Arkhip Kuindzhi - Clair de Lune sur le Daryal pass, vers 1895

Arkhip Kuindzhi – Clair de Lune sur le Daryal pass, vers 1895

Arkhip Kuindzhi - mont Elbrouz, vers 1895

Arkhip Kuindzhi – mont Elbrouz, vers 1895

Arkhip Kuindzhi - le mont Elbrouz au lever du soleil, vers 1908

Arkhip Kuindzhi – le mont Elbrouz au lever du soleil, vers 1908

Arkhip Kuindzhi - mont Elbrouz, vers 1900

Arkhip Kuindzhi – mont Elbrouz, vers 1900

Arkhip Kuindzhi - mont Kazbek en Géorgie

Arkhip Kuindzhi – mont Kazbek en Géorgie

Arkhip Kuindzhi - Clair de lune dans une forêt en hiver, entre 1898 et 1918

Arkhip Kuindzhi – Clair de lune dans une forêt en hiver, entre 1898 et 1918

Arkhip Kuindzhi - Automne

Arkhip Kuindzhi – Automne

Arkhip Kuindzhi - Falaise, entre 1898 et 1908

Arkhip Kuindzhi – Falaise, entre 1898 et 1908

Arkhip Kuindzhi - paysage de Crimée, vers 1905

Arkhip Kuindzhi – paysage de Crimée, vers 1905

Arkhip Kuindzhi - Arc-en-ciel, vers 1905

Arkhip Kuindzhi – Arc-en-ciel, vers 1905

°°°

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Une réflexion au sujet de « la peinture illuminée d’Arkhip Ivanovitch Kuindzhi, artiste grec, russe et ukrainien… »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s