VALLEE DE L’OMO, PEINTURES CORPORELLES, TRIBUS SURMA ET MURSI

Depuis la nuit des temps Surmas, Mursis parent et décorent leur corps. Les origines de ces dessins sont inconnus. La certitude est que ce n’est ni religieux ni rituel. Il peuvent se baigner et les effacer plusieurs fois par jour. Pierres volcaniques broyées, les pigments sont mélangés à l’eau. Ils se dessinent vite, du bout des doigts, avant que le mélange ne sèche. Cette rapidité d’exécution garantie leur spontanéïté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s