Lever de soleil glorieux sur Annecy et les Aravis

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Levé du soleil sur les Aravis vu des hauteurs dominant POISY – le 11/11/2014 à 7h 56 – photo Enki, MG_6144

Lever du soleil sur les Aravis vu des hauteurs dominant POISY – le 11/11/2014 à 7h 56 – photo Enki, MG_6144

Lever du soleil sur les Aravis vu des hauteurs dominant POISY – le 11/11/2014 à 7h 54 – photo Enki, IMG_6133

    Ce matin, mercredi 10 décembre 2014, juste avant 8 h,  – Surprise ! Empruntant la route des coteaux de Poisy qui domine la plaine d’Epagny et le lac d’Annecy, un ciel de braises se découvre tout à coup dans toute sa splendeur au-dessus du massif des Aravis. Je suis pressé, une réunion m’attend… Mais l’occasion ne se se renouvellera peut-être pas avant longtemps. J’oblique vers les hauteurs cherchant un point de vue dégagé. Je le trouve au sommet de la colline en lisière d’un bois. Fasciné, je vais rester debout de longues minutes à contempler la scène. L’un des moments privilégiés où le Monde se révèle à vous dans toute sa sublimité et vous fait ressentir au plus profond de vous-même le sens du sacré… Evacuer les pensées négatives et parasites… S’ouvrir, ne pas réfléchir et se contenter de contempler et de recevoir car cette démonstration de l’Univers est à n’en pas douter un don. Se recueillir et ressentir intensément le lien puissant qui vous unit dans ce moment privilégié au Cosmos tout entier…

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

5 réflexions au sujet de « Lever de soleil glorieux sur Annecy et les Aravis »

  1. Les cieux racontent la gloire de Dieu, Et l’étendue manifeste l’oeuvre de ses mains.
    Le jour en instruit un autre jour, La nuit en donne connaissance à une autre nuit.
    Ce n’est pas un langage, ce ne sont pas des paroles Dont le son ne soit point entendu:
    Leur retentissement parcourt toute la terre, Leurs accents vont aux extrémités du monde, Où il a dressé une tente pour le soleil.
    Et le soleil, semblable à un époux qui sort de sa chambre, S’élance dans la carrière avec la joie d’un héros;
    Il se lève à une extrémité des cieux, Et achève sa course à l’autre extrémité: Rien ne se dérobe à sa chaleur.

    [Psaume 19 LSG]

    • le SACRE n’est pas l’apanage de Dieu et donc des religions quelles qu’elles soient, il exprime aussi la relation profonde et secrète issue sans doute des origines qui unit l’homme à la Nature et au cosmos tout entier. Ressentir une émotion profonde et un sentiment de beauté face à un phénomène naturel, c’est éprouver un sentiment fusionnel d’appartenance au monde et cela n’implique pas la croyance en une déité qui n’apparait en fait que comme une création humaine de caractère anthropocentrique, les références métaphoriques que l’on trouve à foison dans les textes religieux qui ramènent les phénomènes naturels à des formes ou des actions humaines le démontrent. Ramener la sublimité de l’Univers à l’humanité, n’est-ce pas une forme de présomption ? L’homme croit ainsi expliquer l’inexplicable par l’invention de Dieu (Spinoza)… Il faudrait peut-être remplacer le mot SACRE, trop marqué idéologiquement, par un autre mot moins connoté : FUSION, SYMBIOSE, HARMONIE… Si un jour prochain l’espèce humaine venait à disparaître à cause de son impéritie et son irresponsabilité, la vie continuerait d’exister et toutes ses créatures, les animaux, les plantes continueraient d’éprouver avec plus ou moins de conscience cette sensation d’appartenance au monde et pour certaines de joie ou d’harmonie (il suffit de regarder des animaux flâner ou jouer et d’écouter les oiseaux chanter). L’Homme disparu, il aura emporté ses dieux avec lui dans sa tombe et cela n’empêchera pas la vie de prospérer et de poursuivre son évolution. Je fais mien le précepte du poète Jacques Prévert qui écrivait, s’adressant ainsi à toutes les religions :

      Notre Père qui êtes aux cieux
      Restez-y
      Et nous, nous resterons sur la terre
      Qui est quelquefois si jolie

      Enki

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s