Rêve de cristal

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

    Les articles précédents écrits sur les minéraux m’ont ramené à ce poème que j’avais écrit en 2009 à l’occasion de la découverte fortuite d’une cavité cristalline dans le désert du Chihuahua au Mexique et dédié à une jeune mexicaine originaire de la région où se situe cette merveille qui avait vécu quelque temps dans notre maison…

    Le 4 décembre 1999, deux techniciens, les frères Eloy et Francisco Javier Delgado, qui creusaient un tunnel au fond de la mine de Naica dans le désert du Chihuahua au Mexique ont débouchés dans une cavité naturelle extraordinaire qui abritait l’un des plus beau trésor naturel de la terre : la grotte abritait des cristaux de gypse de taille gigantesque, certains atteignent 1,2 m de diamètre et 11,4 m de longueur.

Cristaux de la grotte de Naica - crédit Wikipedia - photo Alexander Van Driessche

Cristaux de la grotte de Naica – crédit Wikipedia (photo  Alexander Van Driessche) 

°°°

poème dédié à Lily Martinez de Chihuahua

Rêve de cristal

Ainsi tu existais ! 581px-Gypse_Naica
Monde ignoré, absent
de la conscience des Hommes
mais rêvé par les poètes,
deviné des physiciens.
Trésor caché, enfoui
Au profond de la Terre.
Présence discrète,
sans aucun témoin.
 
Au-dessus de toi :
la fulgurance du coyote,Capture d’écran 2013-08-11 à 22.48.05
l’ondulement du crotale,
le pas lent et hésitant du péone,
le vol tourbillonnant
des essaims de Monarques,
les grappes immobiles
des cactus-pierres lophophores,
pierres philosophales en attente,
qui, sans doute, elles, savaient…
 
Dans l’éternité du temps,
l’alchimie secrète du soufre,
usant du feu terrestre,
de la gravité de la montagne,
combinant mille ingrédients,
a enfantée ce rêve de cristal,grotte-de-naica-une-180x180
cette géomètrie jaillissante.
Tout le trésor des Aztèques,
Tout Tenochtitlan,
ne valent pas ton architecture
fragile et éthérée de gypse,
ton dédale improbable de gemmes.

Quelle divinité a tracée
jusqu’à toi, Nemed de pierres,
le chemin de l’Homme ?cristal-naica-geant-cristaux-formation
Et dans quel dessein ?
Depuis, Ô sacrilège !
il arpente, sans pudeur,
ton entrelacs de purs
et transparents polyèdres.
 
S’il vous plait, fermez à jamais
Les portes du sanctuaire,
Avant que la corruption opère,
corruption de l’air,
corruption de l’âme,
Et qu’il ne reste,
de cette beauté céleste,cristal-cristaux-crystal-crystaux
qu’un souvenir diaphane…
.

Capture d’écran 2013-08-05 à 14.27.56

        .
30 janvier 2009
.

Désert de Chihuahua

le paysage au-dessus de la grotte : désert de Chihuahua – Mexique

°°°

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s