Un peu d’English bashing

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Qui aime bien châtie bien

    Tout le monde connait l’hymne officiel britannique « God save the Queen ». Quoi de plus british que cet air et ce chant glorieux qui précipite chaque anglais dans le recueillement et la fierté lorsqu’il résonne à ses oreilles. Jusqu’à présent, une seule ombre ternissait l’éclat des représentations symboliques du Royaume Uni; c’était celle projetée par les devises en français arborées par les armes royales du Royaume-Uni : DIEU ET MON DROIT et la devise de l’Ordre de la Jarretière HONNI SOIT QUI MAL Y PENSE.

armes-royales-du-royaume-uni

    Ce que la plupart des britanniques ignorent (et la plupart des français également) c’est que le glorieux GOD SAVE THE QUEEN, contrairement à ce que croient les sujets de sa glorieuse majesté, n’est pas une création nationale ou n’est pas né « ex-nihilo » (on prétend en Grande-Bretagne que son auteur est « inconnu ») (1), mais qu’il est né de l’adaptation d’une chanson française bien connue sous l’ancien régime : « DIEU SAUVE LE ROI ».
   La marquise de Créquy (1714-1803), une femme de lettres, évoque dans ses Souvenirs, une origine française de l’hymne composé en 1686 pour le rétablissement de Louis XIV après qu’il eut subi une opération chirurgicale. L’hymne aurait été composé par Madame de Brinon, supérieure de la Maison Royale de Saint-Louis et mis en musique par Jean-Baptiste Lully. Haendel, compositeur allemand devenu sujet britannique, lors d’un séjour à Versailles en 1714, en aurait noté la musique et l’aurait introduit en Angleterre. Le GOD SAVE THE QUEEN serait donc un vulgaire plagiat. A quand les demandes de compensation de la France ?

John Bull

(1) Pour contrer la thèse française qui a pour elle le mérite de l’antériorité, certaines sources en Grande-Bretagne attribue la paternité de l’hymne à un obscur compositeur anglo-flamand John Bull (1562-1628) peu recommandable puisqu’il avait du quitter l’Angleterre pour « incontinence, fornication, adultère, et autres crimes »… On n’ose imaginer qu’un tel personnage puisse être l’auteur de l’hymne royal. A moins que le John Bull en question soit le John Bull symbolisant le Gentleman farmer britannique affublé d’un haut de forme et d’un gilet arborant l’Union Jack et accompagné de son molosse bulldog, qui ne serait pas à une action près pour secourir sa patrie. Mais là se pose alors un problème de date…

°°°

Voici les différentes versions qui ont circulé durant l’histoire de l’hymne dont la paternité est disputée.

  • version française de 1686 écrite par Mme de Brion mise en musique par Lully.
  • version anglaise de 1740 du God save the Queen.
  • version de 1795 composée pour le roi Louis XVII (le fils de Louis XVI) – auteur inconnu – musique de Lully.
  • version de 1830 de God Save the  Tsar

De nombreux hymnes se chantent ou ont été chantées sur l’air du « Dieu sauve le Roi », parmi lesquels :

  • L’ancien hymne national suisse, « Rufst du, mein Vaterland », soit « Ô monts indépendants » en français, en usage d’environ 1850 à 1961.
  • L’hymne national du Liechtenstein, « Oben am jungen Rhein », en usage depuis 1951.
  • L’hymne de l’Empire allemand, « Heil dir im Siegerkranz », en usage de 1871 à 1918.
  • L’hymne royal de Norvège, Kongesangen, en usage depuis 1906.
  • L’ancien hymne royal suédois, Bevare Gud vår Kung (Que Dieu protège le Roi), en usage entre 1805 à 1893.
  • L’hymne de l’Empire russe, Molitva russkikh (La Prière des Russes), en usage de 1816 à 1833.
  • L’ancien hymne national de facto des États-Unis, My Country, ‘Tis of Thee, en usage jusqu’en 1931. Il demeure une chanson patriotique toujours très populaire.

(Crédit Wikipedia)

°°°

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Kelly Clarkson Sings ‘My Country, ‘Tis of Thee’ at Inauguration Day 2013

°°°

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s