Dans le labyrinthe du Web : découverte de la dessinatrice Selma Joa

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Jesse Jacobs-porsusobrasleconocereis02

dessin de Jesse Jacobs

        Le Web est un labyrinthe immense où une errance sans fin nous amène à découvrir des lieux merveilleux ou terribles dont nous ne pouvions soupçonner l’existence, des individualités marquantes, des créations, des parcours de vie que nous n’aurions eu pratiquement jamais aucune chance de rencontrer « dans la vrai vie », celle de l’ère pré-historique de la communication où il était absolument nécessaire d’entrer en contact physique avec le lieu, la personne où un objet ou une oeuvre les représentant pour les atteindre et les découvrir, ce qui limitait grandement les possibilités d’accéder à la connaissance. Si les sujets qui faisaient l’objet de notre quête pouvaient être effectivement atteints par le jeu du hasard, force est de reconnaître, même pour ses détracteurs, que le Web, en multipliant les opportunités, permet d’étendre de manière presque infinie les champs de notre recherche et les occasions d’atteindre nos buts même si en même temps, par la découverte qu’il permet d’objets et de sujets surprises, il interfère sur notre manière de voir les choses.
    Voilà une manière un peu alambiquée de dire que dans le Web, en effectuant des recherches sur un sujet particulier, on fait des découvertes inattendues qui nous éloignent de notre but premier et nous aiguillent sur une toute autre voie. C’est ainsi que j’ai découvert un site original qui sort de l’ordinaire. Jugez plutôt…

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Trois petits tours : les créatures disloqués de Selma Joa

      Trois p’tits tours, c’est le blog consacré à la bande dessinée, aux illustrations et à la peinture de Selma Joa, une dessinatrice de talent qui rompt avec les codes habituels de la caricature et du dessin satirique et humoristique. Son style ? un style destructuré qu’elle qualifie de « disloqué » et qui n’appartient qu’à elle. Le style « disloqué » n’empêche pas une densité et une justesse du trait qui font que ses dessins apparaissent « travaillés »  dans un sens expressionniste et se distingue en cela du style habituel minimaliste de la caricature. J’aime beaucoup. On attend d’elle beaucoup d’autres dessins…  Pour vous rendre sur son blog, c’est  ICI.

Quelques dessins de Selma Joa (cliquez sur le dessin pour l’agrandir)

°°°

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s