Illustres illustrateurs : l’italien Piero Fornasetti (1913-1988)

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Folie polymorphe

Piero Fornasetti (1913-1988)

°°°

Piero  Fornasetti (1913-1988)

« Des canons et des ordres, j’ai appris la rigueur, l’amour de la symétrie, l’équilibre. Je dirais même, en ces temps de barbares retours de la barbarie, l’harmonie. Je les ai proposés sur des formes simples et pures, j’ai marié la décoration à la forme.»
« Mon père avait la volonté de mettre la « raison » au service de la « déraison », ce qu’il appelait en français « la folie pratique » – Barnaba Fornasetti
« Il était le mage d’une magie précieuse et précise »  – Pablo Neruda

    Piero  Fornasetti est un peintredesigner, sculpteur et décorateur d’intérieur italien du xxe siècle, le créateur de plus de 11 000 pièces. Contre l’avis de son père, il décide d’entreprendre une formation à l’académie des beaux-arts de Brera à Milan d’où il sera expulsé en 1932 pour indiscipline. Il travaille le dessin, la gravure, l’impression sur toutes sortes de supports : le papier, le verre, la céramique, les tissus, le cuivre… Ses influences sont les grands artistes du moment : De Chirico, Lucio Fontana, Marino Marini. Ses foulards imprimés sont repérés par le célèbre architecte et designer Gio Ponti en 1933 qui lui demandera de réaliser, entre autres projets fous, les cabines et les salons du paquebot Andrea Doria. De 1943 à 1946 il s’exile en Suisse mais vécut la plupart du temps à Milan. En 1970, il fonde avec des amis à Milan une maison d’édition spécialisée dans les livres d’art, la Galleria dei Bibliofili. Décorateur inventif et prolifique, il a été célébré par des figures de son temps, tels les designers italiens Ettore Sottsass et Andrea Branzi et a influencé plus tard des personnalités telles que la couturière britannique Vivienne Westwood et ses amis punk ainsi que le rockeur Sting qui s’était entiché du mobilier qu’il avait dessiné.

CAPUT FOEMINAE (Homo Sapiens)

Quelques unes des 350 variations du visage de la cantatrice Lina Cavalieri dessinés par  Piero  Fornasetti :  La variation est non seulement une entreprise noble ou un exercice musical, mais aussi une tradition intellectuelle et la virtuosité de l’imagination» – Giò Ponti

     Fornasetti avait commencé très tôt une collection d’images dans laquelle il puisait quand il avait besoin d’inspiration, il découpait pour cela des magazines et même des livres. Au lendemain de la guerre, il découvre dans une revue française du XIXe siècle un portrait de femme qui va l’ensorceler et qui deviendra sa muse. Il s’agit de la cantatrice soprano Lina Cavalieri, considérée à son époque comme l’une des « plus belles femmes du monde » dont l’écrivain et poète Gabriele D’Annunzio avait écrit qu’elle était capable de « créer avec son art, une harmonie rare entre sa beauté physique et la passion de sa voix » et qui avait la réputation d’avoir fait tourner des centaines de cœurs dont celui de Benito Mussollini. À partir de 1952, il transforme le visage circulaire de la Cavalieri « comme il le souhaitait », l’utilisant comme motif d’une série d’assiettes, de verres, de presse-papiers et de chandeliers et pour lequel il créera pas moins de 350 déclinaisons. Cette production est devenue un emblème du design italien et a fini par faire « disparaître (la Cavalieri) derrière les formes qu’il avait inventées » (dixit Mauriès).

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Lina Cavalieri : ressuscitons la femme derrière l’assiette

     Élevée dans les rues, orpheline à 15 ans, Lina Cavalieri rejoint une troupe théâtrale voyageant dans les provinces italiennes Elle a débuté dans le vaudeville, chantant dans des cafés-concerts et se faisant remarquer par ses prestations aux Folies Bergères. On dit qu’elle aurait eu 840 propositions de mariage. L’amoureux le plus connu étant Benito Mussolini. Lors d’une tournée en Russie, elle épouse le prince Bariatinsky qui la convainc de se produire sur les scènes lyriques. Elle débute à l’opéra dans La Bohème (rôle de Mimi), puis chante à Paris et au Met dans l’opéra de Giordano, Fedora avec comme partenaire Enrico Caruso. Elle séduisait et fascinait par sa beauté. Divorcée, elle épouse le 18 juin 1910 le millionnaire Robert Winthrop Chanler (en), mais ils se séparent au bout d’une semaine. L’évènement fait scandale et est à l’origine de la rupture de son contrat avec le Met. Entre 1914 et 1921, elle s’essaie au cinéma à Hollywood, sans grand succès. Elle épouse en 1913 le ténor français Lucien Muratore dont elle se séparera en 1919. En 1926, elle fait ses adieux à la scène et ouvre un institut de beauté à Paris. Elle meurt avec son quatrième mari dans le bombardement de Florence le 8 février 1944.    (Crédit Wikipedia)

La voix de Lina Cavalieri, limitée, était plutôt faite pour le répertoire léger. Je n’ai pu m’empêcher de vous faire écouter en contre-point, même si l’enregistrement n’est pas de la meilleure qualité, le même morceau, « Vissi D’arte » de la Tosca de Pucini, interprété de manière poignante en 1956 par l’inoubliable Maria Callas qui apparait là bouleversante d’émotion et de vulnérabilité. À écouter également la merveilleuse interprétation d’Angela Gheorghiu.

Paroles de chanson italienne « Vissi d’Arte« 

Vissi d’arte, Vissi d’amore,                          J’ai vécu d’art, j’ai vécu d’amour,
non feci mai mâle ad anima viva!              Je n’ai jamais fait de mal à âme qui vive !
Con man furtiva                                            Par une main cachée
quante misere conobbi aiutai.                    J’ai soulagé toutes les misères que j’ai rencontrées.
Sempre con fè sincera                                  Toujours avec une foi sincère
la mia preghiera                                            Ma prière
ai santi tabernacoli Sali.                              Est allée vers le saint tabernacle.
Sempre con fè sincera                                   Toujours avec une foi sincère
diedi fiori agl’altar.                                       J’ai offert des fleurs à l’autel.
Nell ‘ ora del dolore                                       En ce temps de douleur
perchè, perchè, Signore,                               Pourquoi, pourquoi, Seigneur,
perchè me ne rimuneri così?                       Pourquoi m’en récompenses-tu ainsi ?
diedi gioielli della Madonna al manto,     J’ai offert des joyaux pour le manteau de la Madone
e diedi il canto agli astri, al ciel,                 Et offert mon chant aux étoiles, au ciel,
che ne ridean più belli.                                 Qui en resplendissaient, encore plus beaux.
Nell’ora del dolor                                          En ce temps de douleur
perchè, perchè, Signor,                                 Pourquoi, pourquoi, Seigneur,
ah , perchè me ne rimuneri così?               Ah, pourquoi m’en récompenses-tu ainsi ?

    Vissi d’arte (en français : « j’ai vécu pour l’art ») est un air de soprano de Tosca, l’opéra italien de Puccini inspiré de la pièce de Victorien Sardou. Cette aria tragique est chantée par Floria Tosca, la cantatrice héroïne de l’opéra, au cours de l’acte II, après que le baron Scarpia, chef de la police secrète de Rome reprise aux troupes françaises par les Anglais, lui a demandé de s’offrir à lui pour une nuit en échange de la libération de son amant, le peintre Mario Cavaradossi, qui a aidé Cesare Angelotti, ancien consul de la République romaine fondée par Napoléon, après son évasion de la prison du château Saint-AngeDepuis l’interprétation de Maria Jeritza (18871982) au début du xxe siècle, les cantatrices chantent traditionnellement cette aria allongées sur le sol, face contre terre, en signe d’affliction. (Credit Wikipedia)

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s