Magnifier la vie et les corps – Rudolf Koppitz (1884-1936)

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Rudolf Koppitz, Liane Haid, Weissensee c. 1930

Rudolf Koppitz –  Liane Haid, Weissensee, vers 1930

 

Rudolf Koppitz. Photograph. Österreich. Photographie. Um 1930.

   Rudolf Koppitz (1884-1936) est né dans une famille germanophone dans un petit village de Silésie, région qui faisait partie à l’époque de l’Autriche-Hongrie (aujourd’hui en Tchéquie). Il commença sa carrière de photographe en 1913 dans la mouvance pictorialiste représentant des paysages enneigés, des arbres, des vedute, des scènes paysannes romantiques et de nombreux portraits. Après son service militaire de trois années dans l’armée autrichienne en 1904 et une expérience professionnelle d’une année en dehors de la photographie, il reprendra des études de photographie à Vienne de 1911 à 1913 bénéficiant dans son école d’un poste d’assistant en photographie de portrait et paysage, ainsi qu’en retouche. Rappelé sous les drapeaux en 1914, il servira comme photographe de terrain notamment en photographie aérienne. Après la guerre, il connaîtra un grand succès avec ses célèbres photos de nus qui témoignent de son goût pour le naturisme et le culte du corps. Ses modèles sont lui-même, son épouse et des danseuses de l’Opéra de Vienne. C’est avec ces danseuses qu’il réalisera en 1925 son œuvre devenue depuis une icône de la photographie d’art : Bewegungsstudie (étude de mouvement). À partir des années trente, il délaisse le pictorialisme pour un style plus documentaire et exalte, en s’appuyant sur une savante mise en scène et en référence à l’idéologie montante du moment, l’authenticité paysanne, la beauté des corps et le caractère sublime des paysages alpins. Cette idéalisation et valorisation du passé et de la «Heimat» autrichienne seront récupérées et approfondies un peu plus tard par la propagande nationale-socialiste. Sa femme et collaboratrice Anna Arbeitlang qui ne cachera pas ses sympathies nazies après l’Anschluss continuera de diffuser son œuvre après sa mort en 1936 et photographiera la jeunesse autrichienne à la manière de sa consœur allemande Leni Riefenstahl.
  Liane Haid (1895-2000) était une ballerine et chanteuse autrichienne qui se tourna vers le cinéma d’abord muet puis parlant et devint en tournant une centaine de films la première star de cinéma autrichienne. Elle quitta l’Allemagne nazie pour la Suisse en 1942.
  Le Weissensee est un lac d’altitude de Carinthie en Autriche connu l’été pour ses activités de baignade et l’hiver par le fait qu’il offre la plus grande surface gelée des Alpes.

Rudolf Koppitz - Vacances (Liane Haid), vers 1930

Rudolf Koppitz – Vacances (Liane Haid), vers 1930

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Rudolf Koppitz - Etude de mouvement, 1925

Rudolf Koppitz – Bewegungsstudie (étude de mouvement), 1925

Quelques autres magnifiques photos de Rudolf Koppitz, en vrac. (cliquer sur les photos pour agrandir et lire la légende)

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s