Temps de cerveau humain disponible

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

tumblr_mhb8x2fDGd1qzy4blo2_500

        D’après vous, à quoi sert cette coupelle design sur laquelle est fixé un Iphone ? Ma réaction première a été d’y voir un accessoire de bureau dans lequel on peut placer quelques crayons, taille-crayons, gomme, trombones, épingles, clés USB, etc. Peut-être votre réaction aura-t-elle été identique à la mienne…
     Eh bien dans ce cas, vous n’y êtes pas du tout et tout comme moi vous êtes incapable d’appréhender les prémices et les signes avant-coureurs du monde merveilleux que l’on est en train de nous bâtir car la fonction de cette coupelle, en plus de support de Iphone est de servir de bol pour votre petit déjeuner, votre soupe ou votre plat de nouilles. Ainsi vous ne perdrez pas une miette des messages transmis par votre Iphone pendant votre repas…
      Il y a une douzaine d’années, le président-directeur général d’une chaîne de télévision avait employé, pour qualifier le temps durant lequel le cerveau humain était en état d’inactivité ou de repos, la jolie expression de  « temps de cerveau humain disponible », son rôle, en temps que PDG d’une chaîne de télévision était de vendre ce « temps de cerveau disponible » de ses abonnés par le moyen de la publicité à des marques. On ne pouvait aller plus loin dans le cynisme et la vulgarité. Le capitalisme financier est comme la nature, il a horreur du vide sachant que dans le cas du cerveau humain, le vide, c’est l’inactivité, l’absence de consommation et donc l’arrêt ou le ralentissement de l’activité, la réduction des profits. Dans le monde d’aujourd’hui, tout est fait pour que le système économique fonctionne à plein régime, sans pause ni ralentissement et dans ce système, l’ennemi, c’est la pause, la détente, le relâchement, la paresse, la rêverie, l’échange avec les autres sur tout et sur rien, phénomènes qui sont considérés comme générateurs de « temps perdu ».
     L’un des moyens utilisé par le système pour réduire ce « temps perdu » est la connexion qui fait que les individus sont sollicités en permanence avec le risque de devenir dépendant des outils de communication qui vont avec. Il faut donc exercer en continu une action sur les cerveaux pour combler les vides du temps humain. En quoi peut-il être bénéfique pour l’équilibre de l’être humain d’être assailli en toutes occasions par des offres et des sollicitations ? Cette action s’apparente au gavage des oies à qui l’on fait ingurgiter de force une nourriture dont elles n’ont aucunement besoin. Dans ce système, même la durée de communication doit être limitée car s’étendre sur un sujet donné, c’est réduire et même supprimer le temps que l’on peut consacrer aux autres sujets et donc de consommer. Pour que le système fonctionne au maximum de ses capacités, il faut qu’il soit également performant au niveau du temps qu’il consacre à convaincre son interlocuteur. Si vous passez une heure à visualiser sur Google un article donné, la rentabilité pour le moteur de recherche sera nettement moindre que si vous avez consulté 10 articles de 10 mn chacun. Il faut donc pousser l’internaute à surfer sur le Net en permanence. La brièveté des communications est présentée aujourd’hui comme synonyme d’efficacité mais comment peut-on être efficace on se contentant d’effleurer les sujets et en ne passant pas le temps nécessaire à les approfondir. La twiterisation fait des ravages : certains me reprochent d’écrire dans ce blog des articles beaucoup trop longs et préféreraient une image avec une courte légende…
      Dans les processus de réflexion et d’acquisition des connaissances, les « temps morts » sont des temps de repos et de reconstitution des capacités cognitives et de la force de travail et sont nécessaires et indispensables, ils induisent des « valeurs ajoutées » à la réflexion. L’esprit humain a besoin de périodes de calme et de sommeil pour « digérer » et assimiler de manière inconsciente les connaissance acquises et  résoudre les problèmes posés. Le temps du repas est l’un de ces temps réparateurs où l’esprit humain décompresse et recharge ses batteries. On sait d’autre part que les fonctions digestives fonctionnent mieux en période d’inactivité et de détente. La dépendance aux médias et aux sollicitations mercantiles que l’on est en train de mettre en place par la connexion exacerbée a un nom : c’est l‘aliénation qui réduit peu à peu nos espaces de liberté.

tumblr_mhb8x2fDGd1qzy4blo1_500

Bon appétit, Messieurs…

Fait divers : un internaute, concentré sur la lecture de son Iphone a avalé par inadvertance le câble d’alimentation de celui-ci qu’il avait confondu avec une nouille…

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s