Rimantas Dichavičius : humour


Nostalgie

– Ô Vénus, ô Déesse ! 
Je regrette les temps de l’antique jeunesse,
Des satyres lascifs, des faunes animaux (…)

Arthur Rimbaud, poème Soleil et chair, 1870

2photo

Rimantas Dichavicius – centaure hermaphrodite

Faudrait-il en plus qu’il soit contorsionniste ?


 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s