Metropolis de Fritz Lang : inoubliable Brigitte Helm – II) la peur

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

capture-decran-2016-11-06-a-06-37-17

Séquence de l’enlèvement : Rotwang, l’inventeur fou, (interprété par l’acteur Rudolf Klein-Rogge) a épié dans dans les dédales de la ville souterraine la déclaration d’amour de Maria (Brigitte Helm) et de Freder (Gustav Fröhlich). Il a décidé d’enlever Maria dans le but  de la dédoubler par un robot qui prenant l’apparence de la jeune femme sèmerait le chaos parmi le peuple de la ville basse. Il attend le départ de Freder pour s’emparer de la jeune femme. Les photos qui suivent montrent le visage de Maria saisi d’une terreur  qui augmente peu à peu en intensité lorsqu’elle est poursuivie par Rotwang

I) La traque dans les souterrains

edvard-munch-le-cri-lithographie-1895

Expressionnisme : Edvard Munch – Le Cri, lithographie, 1895

II) La fuite à travers la ville

°°°

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s