Metropolis de Fritz lang : inoubliable Brigitte Helm – III) le visage de la succube

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

     Rotwang, l’inventeur génial et fou, a créé une créature artificielle, un robot, qui a l’apparence de Maria et qu’il veut utiliser pour créer le chaos parmi les habitants de la ville basse. Après avoir jeté le trouble parmi les habitants de la Ville Haute par une danse lascive, cette créature se rend effectivement à un réunion des travailleurs et cherche à les manipuler. Traitée de sorcière par les travailleurs, elle sera livrée au bûcher. Pour une actrice débutante âgée de seulement 19 ans, la performance de Brigitte Helm est remarquable. C’est dans ces scènes qu’elle s’est révélée une grande interprète.

capture-decran-2016-11-06-a-16-41-04

     L’idée de Fritz Lang de la fermeture de l’œil gauche du robot signe de l’imperfection de la machine qui veut imiter l’homme est géniale. Elle fait intervenir un élément d’étrangeté que l’on va retrouver tout le long du film et qui permet de distinguer la fausse Maria de la vraie.

L’harangue aux travailleurs

°°°

la mise au bûcher

°°°

« Die Grosse Babylone » ou la danse de la succube

 Rotwang a convié les hommes de la Ville-haute à assister à une « danse érotique ».
C’est le robot-Maria qui exécute la danse

°°°

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s