Regards croisés


Nu de la Mer, Camargue, Genèse, 1971 de Lucien Clergue et Falaises de craie à Rügen de Caspar David Friedrich, vers 1818

    Vous allez certainement penser que j’ai l’esprit mal tourné… Mais que voulez-vous, je n’y peux rien si je vois dans le corps d’une femme, un paysage et dans un paysage, le corps d’une femme…


2 thoughts on “Regards croisés

  1. Pour tenter la conquête, un homme, à mes côtés, préfèrerait s’aventurer dans le feuillage de
    Friedrich. Qu’en pensez-vous, le promeneur ?

    • Je vois que je ne suis pas le seul à avoir l’esprit mal tourné et ce faisant vous me « coupez l’herbe sous le pied… » En prolongement du précédent, je travaille en effet actuellement sur un article qui traitera du sujet : « Mais que faisait donc Caspar Friedrich à quatre pattes au bord de la falaise de Rügen ? », ceci, au pied de sa jeune épouse arborant une robe d’un rouge éclatant – Il « herborisait », sans doute…

Laisser un commentaire