Le cinéma, c’est la vie ! Le Mépris de Jean-Luc Godard, 1963


Pour mettre dans l’ambiance : le thème de Camille dans Le Mépris
la sublime musique de Georges Delerue

“ La photographie, c’est la vérité
   et le cinéma, c’est vingt-quatre fois
   la vérité par seconde…”    J-L Godard


casa M edited.jpg

Un paysage sublime, une maison rêvée qui tourne au cauchemar,
l’incompréhension, la désillusion, la confusion, le ressentiment puis le mépris

CplFSqjWYAErogM

Libera-Viilla-Malaparte-II

Élévation : au sommet, la même vue qu’en bas mais 8 m plus haut !

Mais la malédiction des dieux poursuit ceux qui visent trop haut

Capture d’écran 2017-06-05 à 03.59.36.png

le soupçon, le doute, l’incompréhension

Capture d’écran 2017-06-05 à 19.35.13.png

le quotidien, la trivialité

LeMepris-0013

Et  face au sublime, la solitude

terrasse-mépris

Capture d’écran 2017-06-05 à 19.33.11.png

Vivre dos à dos avec une statue

Capture d’écran 2017-06-05 à 19.49.22.png

le désarroi

Capture d_écran 2017-06-05 à 17.02.52Capture d’écran 2017-06-05 à 18.29.29.pngCapture d’écran 2017-06-05 à 18.32.42.png

le ressentiment au visage figé

désillusion et éloignement, la descente aux Enfers

disprezzo5_large

cover-image-danielle-willems

fragmentation, confusion et mépris

Capture d’écran 2017-06-05 à 18.35.40.png

Godard

Avec Godard, toutes les belles histoires finissent mal
Même les nôtres…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s