Purcell : une comète dans la galaxie baroque


Henry Purcell (1659-1695) peint par John Closterman

Henry Purcell (1659-1695) peint par John Closterman

     O Solitude (Z. 406) est une chanson du compositeur baroque anglais Henry Purcell pour voix de soprano ou contretenor accompagnée par un ostino* de basse et un continuo*. Composée en 1684-1685 sur un texte de la poétesse anglaise Katherine Philips traduit et adapté d’une élégie originale du poète français Marc-Antoine Girard de Saint-Amant. Le chef d’orchestre britannique Robert King le considère comme l’un des chefs-d’œuvre de la musique vocale de Purcell. La musique, en do mineur, est fondée sur un ostino de basse de 12 notes répété 28 fois, procédé qui était très utilisé par les compositeurs anglais de l’époque. Purcell lui-même l’avait déjà utilisé dans l’introduction orchestrale de son anthem In thee, O Lord, do I put my trust (Z. 16). L’interprète est le contreténor britannique Alfred Deller.

      Henry Purcell aurait commencé à composer à l’âge de 10 ans. Il est un des maîtres de la musique baroque anglaise. D’abord influencé par des éléments des styles baroques français et italien, il a par la suite développé un style anglais original. Il produisit des œuvres pour le théâtre et fut organiste de l’abbaye de Westminster en 1680 et un peu plus tard de la Chapelle Royale composant des œuvres de musique sacrée. Il est mort trop tôt, au sommet de son art, à l’âge de 36 ans, victime sans doute de la tuberculose.

Crédit Wikipedia

 * ostinato L’ostinato est un procédé de composition musicale consistant à répéter obstinément une formule rythmique, mélodique ou harmonique accompagnant de manière immuable les différents éléments thématiques durant tout le morceau.
* continuo : en musique baroque, le continuo ou basse continue est une technique d’improvisation d’une partie à partir d’une base chiffrée. Les instruments utilisés pour réaliser cette partie forment le continuo.


 » O Solitude « , Texte de Katherine Philips

O Solitude, texte de Katherine Philips


 » O Solitude « , Texte de Saint-Amand en français moderne transcrit par François de Malherbe.

O Solitude, texte de Saint-Amand en français moderne


In thee, O Lord, do I put my trust

     Cet hymne a été composé par Purcell vers 1682 au moment où le musicien composait la plupart de ses hymnes avec un accompagnement de cordes. On y retrouve le thème musical qui sera réutilisé par le musicien deux à trois années plus tard pour l’hymne « O Solitude« .


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s