Les labyrinthes chimériques de Leonora Carrington


147b8ad93c7e268aaa25380845f21a9d.jpg

Leonora Carrington

      « une somnambule échappée d’un poème de Yeats, entre les roches blanches et la mer verte du Nord.»

    « Les tableaux de Leonora sont des énigmes : il faut entendre leurs couleurs et danser avec leurs formes sans jamais essayer de les déchiffrer. Ce ne sont pas des tableaux mystérieux mais merveilleux. »                                                                                                                              Octavio Paz.


leonora_carrington_tributes_art_4_9a_medium_b.jpg

Stoat Race (course de furet),  (1950-51)

Fruta Prohibida via latinamericanart.com.jpg

Fruto Prohibido, 1959

Leonora Carrington, Nine Nine Nine, 1948, oil on canvas, private collection.jpg

Nine Nine Nine, 1948

5921249.jpg

Labyrinth, 1991

Thésée et le Minotaure. Entre 1510 et 1520 collection Campana. Maître des Cassoni Campana

Maître des Cassoni Campana - Ariane et Phèdre, Thésée et le Minotaure, entre 1510 et 1520

Leonora Carrington, pour son tableau, semble s’être inspiré de l’œuvre du peintre que l’on a appelé le Maître des Cassoni Campana, intitulé Thésée et le Minotaure, peint entre 1510 et 1520 sur un cassone qui était un coffre de mariage destiné à abriter le linge de la jeune mariée qui faisait partie de sa dot. Le tableau se lit comme une bande dessinée qui nous fait assister à plusieurs scènes du mythe. Voir l’article de ce blog d’avril 2016 : c’est  ICI.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s