une anse en Bretagne…


 

Musique  : Yann Tiersen – Porz Goret

    Dans son livret EUSA (nom breton de l’île d’Ouessant) sorti en 2016, Yann Tiersen a enregistré tous ses morceaux en pleine nature dans cette île où il a choisit de vivre depuis plusieurs années, choisissant pour chacun d’entre eux un site particulier dont il porte le nom. Le site où avait été enregistré la musique présentée ci-dessus s’appelle Porz-Goret et est situé à la pointe sud-ouest de l’île.


Un peu de toponymie

Ne voyez pas dans le nom de lieu Porz Goret un quelconque « port aux cochons« . Porz en breton signifie grève (souvent dans une petite anse), mais de manière plus générale, il signifie un endroit dégagé et peut être employé pour qualifier une cour (surtout la murée), la porte (monumentale) d’une ville ou un port.
Porz n’est pas d’origine celtique, il a été emprunté au latin portus apparenté à portare (transporter), porta (ouverture, porte) par sa racine per (à travers) dont est issu le grec poros (passage) dont le sens étymologique est « passage vers la mer ». Francis Gourvil dans ses Noms de famille breton d’origine toponymique indique que le toponyme pors s’appliquait parfois à d’anciens manoirs, il faisait dans ce cas référence à son sens de « porte monumentale » ou de « cour close » issues du latin porta. Dans les cas où ce toponyme s’applique aux ports naturels ou aux anses (comme le gallois porth), c’est du latin portus qu’il tire son origine.


Quand au goret, c’est le nom que l’on donnait aux filets que l’on étalait sur la plage à marée basse après les avoirs lestés de cailloux pour qu’ils ne soient pas emportés par la marée. Des flotteurs permettaient de les fixer à la verticale pour pouvoir emprisonner les poissons qui remontaient avec le flux .
J’ai trouvé dans un dictionnaire breton-français le mot gored qui signifie pêcherie avec barrage en rivière ou dans une anse. Francis Gourvil dans ses Noms de famille breton d’origine toponymique indique que le toponyme Gorret est une forme mutée de Kored, mot qui désignait autrefois les barrages de rivières ou d’estuaires destinés à la capture du poisson. On trouve en gallois son équivalent cored. Je n’ai trouvé aucune indication sur son étymologie.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s