Gérard Manset – C’est un homme dont le corps se penche…


DeadTreeWallSnowMono_G076_1917jpg.jpg

Gérard Manset – La neige est blanche – Album : Royaume de Siam (1979)

La Neige est Blanche

A force de se regarder,
Ne pas comprendre, ne pas s’aimer,
Vraiment, le temps nous est compté,
Vraiment, le temps nous est compté.

Alors, puisque le mal est fait
Que le trou grandit, le lit défait,
Chacun se regarde, chacun se tait,
Chacun se regarde, chacun se tait.

C’est un homme dont le corps se penche.
Comme un arbre mort, il tend ses branches
Mais le froid est là, la neige est blanche,
Mais le froid est là, la neige est blanche,
La neige est blanche.

Il s’en va demain, continue sa route.
Tout le long de son chemin, chaque pas lui coûte
Pour se détacher de toi, coûte que coûte,
Pour se détacher de toi, coûte que coûte.

C’est un homme dont le corps se penche.
Comme un arbre mort, il tend les branches
Mais le froid est là, la neige est blanche,
Mais le froid est là, la neige est blanche,
La neige est blanche.

Toi qui nous quitte pour ce pays là
Où tu dis que les gens sont beaux,
Que veux-tu de plus que tu n’as pas,
Que veux-tu de plus que tu n’as pas ?

C’est un homme dont le corps se penche.
Comme un arbre mort, il tend ses branches
Mais le froid est là, la neige est blanche,
Mais le froid est là, la neige est blanche,
La neige est blanche.

***


Une réflexion au sujet de « Gérard Manset – C’est un homme dont le corps se penche… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s