Humaine perfection


Concerto pour clarinette

Mozart_Lange.png

Portrait inachevé de Mozart peint par Joseph Lange vers 1790

    La perfection est de ce monde et pour cette fois elle n’est en rien divine. C’est un homme qui l’a accompli :  Johannes Chrysostomus Wolfgangus Theophilus Mozart.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s