Maria Callas – Mon cœur s’ouvrrre à ta voix…


Capture d’écran 2020-03-24 à 13.39.44.pngMaria Callas la divine (1923-1977)

Samson et Dalila de Camille Saint-Saëns , Act II

Maria Callas, Orchestre National de la Radiodiffusion Française
dirigé par Georges Pretre, 1961.

***

 Mon cœur s’ouvre à ta voix...

Mon cœœur s’ouvre à ta voix comme s’ouvrent les fleurs
Aux baisers de l’aurore !
Mais, ô mon bien-aimé, pour mieux sécher mes pleurs
Que ta voix parle encore !
Dis-moi qu’à Dalila tu reviens pour jamais !
Redis à ma tendresse
Les serments d’autrefois, ces serments que j’aimais !
Ah ! réponds à ma tendresse !
Verse-moi, verse-moi l’ivresse !
Ainsi qu’on voit des blés les épis onduler
Sous la brise légère
Ainsi frémit mon cœœur, prêt à se consoler
À ta voix qui m’est chère !
La flèche est moins rapide à porter le trépas
Que ne l’est ton amante à voler dans tes bras !
Ah ! réponds à ma tendresse !
Verse-moi, verse-moi l’ivresse !


t_500x300.jpgCamille Saint-Saëns (1835-1921)


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s