L’Epopée de Gilgamesh et d’Enkidou : le mythe des origines

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Khaled Assaad (1932-2015)

A la mémoire de Khaled Assaad, éminent archéologue et universitaire syrien, directeur du site archéologique de Palmyre (Syrie), l’un des plus éminents experts du monde antique décapité il y a quelques jours sur une place publique de la ville antique à l’âge de 82 ans par les barbares fanatiques et obscurantistes de l’Etat islamique. Il aurait été décapité au couteau et sa dépouille a ensuite été suspendue, sa tête disposée à ses pieds, à un mât dressé sur le site archéologique dont il avait été responsable pendant cinquante années. Khaled Assaad était resté à Palmyre pour tenter de protéger le site archéologique et avait été arrêté par les islamistes dans le but d’identifier les caches de certains trésors archéologiques dont le pillage est une de leurs sources de financement.

°°°

    Le récit des origines de la civilisation et des fondements de la Bible d’après les tablettes Suméro-babyloniennes raconté par un documentaire passionnant réalisé par Arte : le royaume de Sumer et sa capitale Uruk – le passage de la civilisation des chasseurs cueilleurs à l’agriculture – Le roi indigne d’Uruk, Gilgamesh et l’homme sauvage, Enkidou –Shamhat-la-Joyeuse, la belle prostituée – l’amitié de Gilgamesh et d’Enkidou et la rédemption de Gilgamesh – l’invention de l’irrigation, de la poterie, de l’écriture, des tablettes d’argile et de la brique  – la déesse Ishtar – la mort d’Enkidou – le désespoir de Gilgamesh et sa quête de l’immortalité – le Royaume des morts – L’histoire du déluge et de Ut-napishtim et son arche, 2.000 ans avant la Bible – la mort de Gilgamesh.

Les pleurs de Gilgamesh à la mort d’Enkidou par Abed Azrié

°°°

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

meraviglia – Alchimie par Abed Azrié

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

°°°

Abed Azrié     Abed Azrié (arabe : عابد عازرية), né à Alep en 1946 est un chanteur et compositeur franco-syrien, auteur de deux oratorios, quinze albums de chants, de plusieurs musiques de films et plusieurs livres dont la traduction de l’épopée de Gilgamesh en français. Il naît à Alep et, après plusieurs années passées à Beyrouth et après avoir passé son baccalauréat s’installe à 21 ans à Paris où il étudie la musique classique occidentale. Il y traduit en français de la poésie classique, comme l’Épopée de Gilgamesh écrite en sumérien et compose des musiques et des chants partir des poèmes du poète persan Omar Khayyam, du poète libanais Adonis. Il compose également un oratorio sur l’Evangile selon Jean.

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––