Vers le col de la Frete au-dessus du col des Aravis

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

IMG_0110

Vers le col de la Frete au-dessus du col des Aravis – photos Enki

IMG_0109

IMG_0124

IMG_0142

IMG_0113

IMG_0115

IMG_0101

Les ânes ravis des Aravis….

IMG_0104

et les bouviers bernois ravis de se désaltérer sous la canicule…

°°°

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Lever de soleil glorieux sur Annecy et les Aravis

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Levé du soleil sur les Aravis vu des hauteurs dominant POISY – le 11/11/2014 à 7h 56 – photo Enki, MG_6144

Lever du soleil sur les Aravis vu des hauteurs dominant POISY – le 11/11/2014 à 7h 56 – photo Enki, MG_6144

Lever du soleil sur les Aravis vu des hauteurs dominant POISY – le 11/11/2014 à 7h 54 – photo Enki, IMG_6133

    Ce matin, mercredi 10 décembre 2014, juste avant 8 h,  – Surprise ! Empruntant la route des coteaux de Poisy qui domine la plaine d’Epagny et le lac d’Annecy, un ciel de braises se découvre tout à coup dans toute sa splendeur au-dessus du massif des Aravis. Je suis pressé, une réunion m’attend… Mais l’occasion ne se se renouvellera peut-être pas avant longtemps. J’oblique vers les hauteurs cherchant un point de vue dégagé. Je le trouve au sommet de la colline en lisière d’un bois. Fasciné, je vais rester debout de longues minutes à contempler la scène. L’un des moments privilégiés où le Monde se révèle à vous dans toute sa sublimité et vous fait ressentir au plus profond de vous-même le sens du sacré… Evacuer les pensées négatives et parasites… S’ouvrir, ne pas réfléchir et se contenter de contempler et de recevoir car cette démonstration de l’Univers est à n’en pas douter un don. Se recueillir et ressentir intensément le lien puissant qui vous unit dans ce moment privilégié au Cosmos tout entier…

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––