cicatrices & traces…


     « L’imagination […] trouve plus de réalité à ce qui se cache qu’à ce qui se montre. »

Gaston Bachelard, La Terre et les Rêveries du repos.

IMG_8348.jpg

3 novembre 2018 – Le lac en se retirant a révélé les traces d’un ancien embarcadère oublié de tous.

    Telles ces étendues liquides opaques et secrètes, notre inconscient  recouvre des éléments oubliés ou déniés de notre passé. Il faut alors un reflux de notre conscience qui s’apparente à un dévoilement pour faire émerger ces traces ou ces blessures jusque là soigneusement occultées.

Enki sigle


Actualité – Affaire Fillon : déni et beni-oui-oui


Retour au monde réel

Capture d_écran 2017-03-15 à 09.44.26

Épée de Damoclès et vérités alternatives

Capture d_écran 2017-03-15 à 09.59.50

     On connait tous l’anecdote humoristique du type qui tombe du 86e étage de l’Empire State Building et  qui, voyant passer devant ses yeux le 10e étage, déclare « Jusque là, tout va bien ! ».
     Le député UMP de l’Ain, Damien Abad, porte-parole de François Fillon, est allé encore plus loin dans l’humour en déclarant hier sur BFMTV que la mise en examen du candidat UMP à l’élection présidentielle était «la fin d’une épée de Damoclès qui était sur notre tête».

     On pensait jusque là que la mise en examen d’une personne signifiait que les juges chargés de l’affaire considéraient que l’enquête menée avait fourni suffisamment d’éléments pour considérer qu’il existait des indices graves ou concordants rendant vraisemblable que la personne concernée avait pu participer, comme auteur ou complice, à une infraction. La mise en examen constitue donc une confirmation ou une aggravation des charges qui étaient jusque là retenues contre elle. Eh bien non, on avait mal compris, pour M. Damien Abad, c’est une bonne nouvelle !

Capture d_écran 2017-03-15 à 09.45.44

Déliquescence

     On a doublement honte et on est écœurés, en tant que français, d’une part, par les multiples faits moralement inacceptables commis par un candidat à l’élection présidentielle, ex premier ministre qui devait faire preuve d’exemplarité, compte tenu des sacrifices qu’il exige dans sa campagne de la part de ses compatriotes et parmi ceux-ci, des moins favorisés et qui ose sans vergogne s’obstiner et s’accrocher à son désir du pouvoir, et d’autre part, et c’est peut-être le fait le plus grave, par le déni de réalité et le cynisme effronté de ses soutiens politiques et malheureusement également de quelques millions d’électeurs de la droite dure qui sont prêts à sacrifier les principes moraux et républicains pour le sauvetage de leurs intérêts immédiats. Ils portent une lourde responsabilité dans la déliquescence politique et morale croissante du pays et le renforcement du Front National. C’est le même autisme et aveuglement partisan d’une partie des démocrates qui a conduit l’Allemagne dans les bras du fascisme en 1933. Il est de peu d’importance que tous ces responsables finissent un jour dans leur chute par rencontrer le sol, le problème, c’est qu’ils entraînent avec eux le pays tout entier et font que nous sommes la risée du monde. Si l’on se fie aux sondages, il y aurait aujourd’hui 27 % des électeurs qui voteraient pour Marine Le Pen et 20 % pour Francois Fillon «envers et contre tout», soit près de la moitié des électeurs qui s’assoiraient sur les valeurs et principes humanistes et moraux des Lumières qui ont constitué dans notre histoire le socle et la fierté de notre identité française et de son apport positif au Monde et qui seraient tentés par l’aventure, le nihilisme et la régression. Cela montre la gravité de la situation et l’urgence absolue d’une réaction.

    Pour reprendre un slogan du Printemps arabe et en parlant des responsables indignes :            Qu’ils dégagent ! 


articles liés :