illustres illustrateurs de fleurs et d’oiseaux : le peintre américain Martin Johnson Heade (1819-1904)

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Martin Johnson Heade (I) : illustrations de fleurs, d’oiseaux et de natures mortes

Martin_Johnson_Heade-Cattleya_Orchid_and_Three_Brazilian_Hummingbirds-1

Martin Johnson Heade – Orchidée cattleya et trois colibris brésiliens, 1871

Heliodore's Woodstar and a Pink Orchid - circa 1875-1890 - oil on canvas by Martin Johnson Heade (1819-1904) - via The Athenaeum

Martin Johnson Heade – Colibri Heliodore et orchidée rose, vers 1875-1890 via The Athenaeum

Cattleya Orchid, Two Hummingbirds and a Beetle - 1875-1890 - oil on canvas by Martin Johnson Heade (1819-1904) - via The Athenaeum

Martin Johnson Heade – Deux colibris et un coléoptère près d’une orchidée Cattleya, vers 1819-1904 –  via The Athenaeum

Two_Fighting_Hummingbirds_with_Two_Orchids

Martin Johnson Heade – Deux colibris bataillant près de deux orchidées, 1875

Martin-Johnson-Heade-painting

Martin Johnson Heade – Deux orchidées

Tropical_Landscape_with_Ten_Hummingbirds

Martin Johnson Heade – Paysage tropical avec colibris, 1870

Martin Johnson Heade - Hummingbird et Passiflores (1875-1885) via Le Metropolitan Museum of Art

Martin Johnson Heade – Colibri et Passiflores, vers 1875-1885

Tropical_Bird_in_a_Mountainous_Landscape

Martin Johnson Heade – Oiseaux tropicaux dans un paysage montagneux, vers 1883

Lotus_Flowers-_A_Landscape_Painting_in_the_Background_-_Martin_Johnson_Heade_-_Google_Cultural_Institute

Martin Johnson Heade – Fleurs de lotus avec paysage en arrière-plan, vers 1185-1900

Martin_Johnson_Heade_Giant_Magnolias_on_a_Blue_Velvet_Cloth_NGA

Martin Johnson Heade – Magnolias géants sur un tissu de velours bleu, vers 1890

Two_Cherokee_Rose_Blossoms_on_a_Table_%2F_Cherokee_Roses

Martin Johnson Heade – Deux roses Cherokee, vers 1883-1895

°°°

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Martin-johnson-heade

Martin Johnson Heade, (1819-1904) est un peintre américain célèbre pour ses représentations de paysages, d’oiseaux tropicaux et de natures mortes. Fils d’un magasinier, il étudie auprès du peintre naïf quaker Edward Hicks. Durant les années 1840, il peint surtout des portraits et voyage en Europe. Vers 1857, il se consacre à la peinture de paysage, parcourant le littoral américain qui sera sa source principale d’inspiration. Il exposera ses premiers paysages à Philadelphie en 1841, puis à New York en 1843. C’est à cette époque qu’il se liera d’amitié avec les peintres de la Hudson River School. À partir des années 1860, il se découvre une passion pour les pays d’Amérique du Sud dans lesquels il se rend à de nombreuses reprises pour peindre des paysages, des oiseaux et des fleurs exotiques. Après son mariage en 1883, il retourne dans sa région natale de Floride où il peindra principalement des natures mortes, notamment des fleurs sur velours, magnolias et orchidées.

°°°

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

illustrateurs illustres : Wladyslaw Theodor Benda (1873-1948) Pologne, Etats-Unis

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

220px-Wladyslaw_T._Benda

Wladyslaw Teodor Benda (1873-1948) était un peintre américain d’origine polonaise, illustrateur et designer. Il commencera ses études en Pologne, à Cracovie, au Collège d’Art et de Technologie et les poursuit à Vienne. Venu aux Etats-Unis rendre visite à sa tante Héléna, actrice en Californie, il n’en repartira plus s’installant en 1902 à New York où il s’inscrira  à l’ Art Students League de New York et le William Merritt Chase School où il aura  Robert Henri et Edouard Penfield comme professeurs.

A partir de 1905, il illustrera des livres, des nouvelles, des textes publicitaires et des couvertures de magazine comme  Collier de , McCall , Ladies ‘Home Journal , Good Housekeeping, etc. Il connaîtra alors une notoriété égale à celles de  Norman Rockwell, NC Wyeth ou Maxfield Parrish. La mode, à l’époque, est de tenter de capter le visage et l’expression du regard de « l’American Girl » mais alors que la plupart des autres illustrateurs se contentaient de représenter des visages de jeunes filles saines, radieuses et sexy sans rien laisser deviner de leur psychologie intime, Benda insufflait à ses portraits, un air mystérieux, une impression d’innocence et de sérénité, une âme…

benda2

Benda Theodor

4434560143_8e48113cd0

illustration de Hearst international

hearsts

illustration de Hearst international

Wladyslaw_Theodor_Benda_prv_(9)

Illustration du Saturday Evening Post

bb1fc2923611t

WladyslawTheodorBenda4_thumb2

tumblr_m4pzlaItVE1r7f56io1_500

tumblr_m5x6edtha01rxt56ro1_1280

illustration hebdomadaire de Collier

48189804_85484c74d73et

Zebra Rider

zebra-rider

°°°

En 1911, il obtiendra la nationalité américaine. A partir de 1914, Brenda se tourne vers la création et la confection de masques de théâtre en papier mâché et de costumes. C’est lui qui a créé le célèbre effigie de Fu Manchu.

benda_masks_lhj21jan

Home Journal dames »Masques sur la scène et Off « , par Benda (1926) Benda 

technique

benda_l5oct22

poster6

illustration de la Femme Home Companion

Model Marion Morehouse in a bouffant dress and actress Helen Lyo

les actrices Helen Lyons et Marion Morehouse portant des masques de Benda –
photographe : Edward Steichen, 1926

°°°

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––