meraviglia

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

la quête du sourire chez Léonard de Vinci : le sourire de Léda

Leonard de Vinci - Tête de Léda (détail)

Leonard de Vinci – Etude pour la Tête de Léda (détail)

°°°

    Léda et le Cygne est un tableau perdu depuis 1692 de Léonard de Vinci que nous connaissons par des études préparatoires de sa main et par plusieurs copies. Léda dans la mythologie grecque est l’épouse du roi déchu de Sparte, TyndareZeus prend la forme d’un cygne pour la séduire. Une fois leur étreinte terminée, le cygne disparaît en laissant deux œufs d’où naîtront Hélène et Pollux, enfants de Zeus, dans l’un, et Clytemnestre et Castor, enfants de Tyndare, dans l’autre. Les copies que nous connaissons associent (sauf celle de Giampietrino) deux moments différents, celui de la rencontre de Léda et du cygne, et celui de la naissance des quatre enfants, une fois les œufs éclos. Léonard aurait travaillé sur deux versions : l’une agenouillée et l’autre debout (postérieure). (crédit Wikipedia)

Léonard de Vinci - étude pour Léda agenouillée et le cygne Léonard de Vinci - Etude pour Léda et le cygne

Léonard de Vinci – études pour Léda agenouillée et le cygne

°°°

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

meraviglia

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

la quête du sourire

Léonard de Vinci dessin préparatoire, La Vierge, l'Enfant Jésus avec sainte Anne et Saint Jean Baptiste

Léonard de Vinci – dessin préparatoire pour le tableau La Vierge, l’Enfant Jésus avec sainte Anne et Saint Jean Baptiste, vers 1499-1500

Maman, tu m’aimes… je t’aime… Et on s’en fiche de Papa !

Léonard de Vinci - Etude pour la tête de la Vierge, vers 1507-1510

Léonard de Vinci – Etude pour la tête de la Vierge, vers 1507-1510

 °°°

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

meraviglia

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Leonard de Vinci - La Scapigliata (Portrait de jeune femme aux cheveux ébouriffés) vers 1508

Leonard de Vinci – La Scapigliata (Portrait de jeune femme aux cheveux ébouriffés) vers 1508

°°°

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––