Regards croisés : rêve de pierre…


Je suis beau, ô mortels ! comme un rêve de pierre…

      Pourquoi ce portrait de Jim Morrison m’a-t-il fait penser irrésistiblement au David de Michel-Ange ? Sans doute par le fait que la Beauté, lorsqu’elle atteint un tel degré de perfection et de rayonnement, se désincarne et se détachant de la réalité finit par revêtir l’apparence d’un rêve, un rêve de pierre


Illustres illustrateurs : Carlos Schwabe (1866-1926)

Image

–––– Cosmopolite, visionnaire, mystique –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Carlos Schwabe (1866-1926)Né allemand à Altona-Hambourg, Carlos Schwabe gagnera la Suisse dont il adoptera bientôt la nationalité mais c’est en France où il passera la majeure partie de sa vie de 1884 jusqu’à sa mort. Autodidacte, sa formation ne devra rien aux écoles académiques à l’exception d’un court passage à l’école des arts industriels de Genève où il apprend à dessiner les plantes et les décors. Sa personnalité était complexe : névrotique, visionnaire et mystique disent ses biographes… Il s’intéressera en effet à l’occultisme (il sera un adepte de « Sâr Mérodck Joséphin Peladan » l’écrivain illuminé à la mode à la fin du XIXe siècle). Son talent d’illustrateur le fera côtoyer les gloires littéraires du moment tels que Stéphane Mallarmé, Albert Samain, Charles Baudelaire, Émile Zola, Maurice Maeterlinck, José-Maria de Heredia, Pierre Louÿs pour lesquelles il réalisera des illustrations de certaines de leurs œuvres. Classé parmi les peintres symbolistes il est considéré comme un précurseur de l’art nouveau.

la Mort du fossoyeur, Carlos Schwabe,

la Mort du fossoyeur, Carlos Schwabe.

Jour de morts

Jour de Morts

Le Faune, Carlos Schwabe, 1923

Le Faune, Carlos Schwabe, 1923

°°°

–––– Illustrations des Fleurs du Mal de Charles Baudelaire –––––––––––––––––––––––––––––

Les Fleurs du mal, BénédictionLes Fleurs du mal, Bénédiction

Les Fleurs du mal, Hymne

Les Fleurs du mal, Hymne

129me

Les Fleurs du mal, Remords

Les Fleurs du mal, Remords

Les Fleurs du mal, Révolte

Les Fleurs du mal, Révolte

Les Fleurs du mal, Spleen et idéal

Les Fleurs du mal, Spleen et idéal

Carlos Schwabe Les Fleurs du mal, le tonneau de la haine

Carlos Schwabe Les Fleurs du mal, le tonneau de la haine

Les Fleurs du mal, L'albatros

Les Fleurs du mal, L’albatros

Les Fleurs du mal, Destruction

Les Fleurs du mal, Destruction

°°°

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––