meraviglia & regards croisés

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Isabelle Adjani -  Vogue n°717, juin:juillet 1994 photo recadrée Paolo Roversi

l’actrice Isabelle Adjani, photo recadrée de Paolo Roversi

   Je trouve qu’il y a quelque chose d’envoûtant dans ce portrait d’Isabelle Adjani réalisé par Paolo Roversi pour le n° 717 du magazine VOGUE de juin/juillet 1994 qui me fait penser au tableau peint par le peintre symboliste norvégien, précurseur de l’expressionnisme, Edvard Munch (le célèbre auteur du Cri) intitulé Madonna. Même blancheur prononcée du teint, même chevelure noire de geai se répandant négligemment sur les épaules, même présence de la tâche rouge sang des lèvres renforcée dans le tableau de Munch par la coiffure ou le halo circulaire, La version du tableau de Munch présentée ci-après est celle exposée au Kunsthalle de Hambourg qui a été peinte en 1895.

Isabelle Adjani -  Vogue n°717, juin:juillet 1994 photo Paolo Roversi Edvard_Munch_-_Madonna_Version from Kunsthalle Hamburg, Hamburg. (1895)_-_Hamburger_Kunsthalle

L’original de la photo de Paolo Roversi et la Madonna de Hambourg

°°°

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––