meraviglia – îles merveilleuses

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Paysage Odysséen

Paysage Odysséen, 1902 d'Emilie Mediz-Pelikan © Photo Éric Simon

Emilie Mediz-Pelikan – Paysage Odysséen, 1902   – Photo Éric Simon

   Emilie Mediz Pelikan (1861-1908) peintre, lithographe et aquarelliste a pris part à la première exposition de la Sécession viennoise en 1898. À partir de 1902 elle participe aux expositions du Hagenbund, cette association d’artistes d’avant-garde de la Sécession viennoise. L’oeuvre d’Emilie Mediz Pelikan et de son mari Karl Mediz, tous deux portraitistes et paysagistes qui n’ont pas connu de succès de leur vivant, présente parfois un caractère fantastique avec un traitement aigu du détail et une précision exacerbée comme l’exprime ce tableau onirique d’une île sur laquelle aurait pu aborder Ulysse au couse de sa longue errance.

Emilie_Mediz-Pelikan_Blick_auf_Lacroma

Emilie Mediz-Pelikan – vue de Lacroma, 1902

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––