Fragments & phragmites

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

IMG_2282

Lac d’Annecy – les Dents de Lanfon et le Roc de Chère, photos Enki

IMG_4055.jpg

     les roselières poussent sur un sédiment caillouteux ou sur une vase argileux. Elles sont constituées le plus souvent par des Phragmites (communis ou australis). Les tiges feuillées et montées de leur épi plumeux peuvent s’élever jusqu’à deux mètres au-dessus de l’eau. La multiplication est assurée essentiellement de façon végétative par l’accroissement des rhizomes. Ces nombreuses tiges souterraines forment un véritable tapis permettant la fixation du limon apporté par les eaux.

à l'endroit IMG_2263

Roseaux communs du lac d’Annecy (Phragmites) – reflets, photos Enki

IMG_1390

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––