Conseils à suivre en présence d’un arbre magique

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Capture d’écran 2015-10-31 à 21.29.03

So rested he by the Tumtum tree,
And stood awhile in thought.

     L’arbre Tumtum est mentionné dans le poème Jabberwocky d’Alice au pays des merveilles, mais personne ne sait au juste à quoi il ressemble.
    Quelques conseils élémentaires à suivre en présence d’un arbre magique : ne pas dormir sous ses branches; ne pas arracher ses feuilles; ne rien graver sur son écorce;  ne pas toucher ses fruits éventuels – bref : ne pas le toucher, ne pas lui faire de mal et, de préférence, ne pas l’interrompre quand il se met à parler. La plupart des arbres magiques sont bienveillants, mais n’oubliez pas qu’ils sont beaucoup plus vieux que vous et qu’ils sont capables d’inventer toutes sortes de tours et d’énigmes pour échapper à leur ennui.  (Le Grimoire de Merlin et autres créatures fantastiques)

°°°

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––